Répertoire,  Vidéos

Un été 42 de Michel Legrand

Composée en 1971 par Michel Legrand, cette musique fut une commande pour le film “Un été 42”. Cette composition lui valu l’Oscar de la meilleure musique de film. Il y a plusieurs versions qui existent de cette oeuvre, j’ai en sélectionné différentes pour vous les faire découvrir. Je vous propose dans cet article aussi une version pour piano seul intermédiaire avec la partition à télécharger.

Contexte de composition :

Dans l’urgence, il aurait composé cette musique en quelques jours, ce qui au final a été l’une de ses plus belles compositions. Paraît-il que Michel Legrand se serait imprégné du scénario du film et des acteurs principaux qui l’animent. Ainsi, il aurait trouvé rapidement les quelques notes qui constituent le thème.

 A priori, c’est mission impossible. Or, rien ne sera plus simple : je rentre dans ma chambre d’hôtel, et je me mets à écrire. Les images, la photogénie de Jennifer O’Neill m’ont transmis une formidable émotion que je couche tout de suite sur mes portées. (…) Il sort de moi deux premières phrases de quatre notes : mi, la, si, sol ; mi, la, si, do. (…)

En raccourci, la pression des délais a stimulé ma créativité. Si j’avais disposé d’un mois pour écrire la musique d’Un été 42, elle aurait sans doute été plus banale, moins spontanée. J’étais en danger, j’ai réagi pour sauver ma peau. »

Michel Legrand, source Radio France

Or, on le sait, non seulement il faut de l’inspiration pour trouver un beau thème, mais toute la difficulté est de le développer. C’est d’ailleurs grâce à la maîtrise de l‘écriture que le compositeur couche facilement sur papier le thème et son développement. En effet, Michel Legrand a étudié le piano et la composition au Conservatoire supérieur de Paris. Il se souviendra toute sa vie des 5 années passées auprès de Nadia Boulanger.

 Cinquante ans après ma sortie du Conservatoire, je vis toujours au quotidien avec les cinq années passées auprès de Nadia Boulanger. Nadia inculquait vraiment le sens de l’effort. Dès que j’ai commencé à composer pour le cinéma, tout m’a semblé facile. Je pouvais passer trois nuits d’affilée à écrire, sans aucune difficulté. Elle m’a aussi transmis une idée lumineuse, évidente : plus un créateur est soumis à des contraintes, plus il est libre.

Michel Legrand, source Radio France

Un été 42 de Michel Legrand version originale :

Dans cette version, on débute avec une grande introduction virtuose au piano avant l’entrée de l’orchestre accompagnant. Ensuite, le thème passe aux violons et le piano accompagne à son tour l’orchestre avec des traits de vélocité dans un grand tourbillon de notes .On a l’impression de s’envoler avec toutes ces notes qui virevoltent… Mon seul regret : que l’on ne voit pas Michel Legrand jouer dans cette version car on aurait eu plaisir à le voir interpréter. Il était un grand pianiste, d’ailleurs on voit bien dans cette version l’importance qu’il accordait à son instrument de prédilection, le piano. Je suis admirative de ses talent de pianiste et de compositeur qui je pense, ressortent le plus dans cette composition.

Version pour harpe et orchestre:

Dans cette version, la harpe est soliste. Catherine Michel qui interprète cette adaptation était harpiste solo à l’Opéra de Paris. Elle a arrêté sa carrière à L’Opéra lorsqu’elle a rencontré Michel Legrand. C’est d’ailleurs lors d’une répétition qu’il l’a rencontré. Les traits joués à la harpe retranscrivent facilement le piano puisque cet instrument est polyphonique. J’aime beaucoup cette version à la harpe car elle est d’une part magnifiquement écrite mais aussi merveilleusement bien interprétée par Catherine Michel.

Catherine Michel interprétant “un été 42” à la harpe

Version piano et orchestre :

Cette version, assez ressemblante à la première écoutée plus haut est écrite dans dans un style plus jazzy et improvisé. Elle est beaucoup moins virtuose que la première sans les longs traits de vélocité et tourbillon de notes. Cela dit, cette version pour piano et orchestre est absolument magnifique et à découvrir. On écoute ici l’orchestre de Radio France, sous la direction de Stéphane Lerrouge.

Version piano et chant : (trio jazz piano, contrebasse et percussions) ou trio jazz et chant

Cette vidéo est intéressante car c’est Michel Legrand qui chante. On entend dans cette version combien l‘improvisation et le jazz ont marqué sa vie et son style. Il ne faut oublier que Michel Legrand a joué avec les plus grands jazzmans tel que : Miles Davis, John Coltrane, Bill Evans….

Michel Legrand au piano et au chant accompagné par une contrebasse et des percussions

Un été 42 de Michel Legrand au piano seul : la vidéo

La version que je vous propose ici est une partition de niveau intermédiaire, beaucoup moins virtuose que la version originale mais beaucoup plus accessible. Je la situerai de niveau 3 et elle peut être jouée à partir de 3 – 5 ans de piano (ceci est une moyenne bien entendu). La difficulté de cette partition est de bien comprendre les différentes modulations. Sur le plan technique, elle n’est pas très difficile à part les déplacements de la main droite dans les aigus puis les la gestion des différents rythmes (binaire et ternaire).

Un été 42 de Michel Legrand : la partition

Entrez votre adresse mail pour recevoir la partition


Vous recevrez aussi gratuitement mon guide du pianiste "Comment monter un morceau en 10 étapes". 


3 conseils pour jouer ce morceau :

1 / Bien qu’il y ait de nombreuses modulations, le morceau est en mi mineur. Cela peut être l’occasion de réviser la gamme de mi mineur afin que le déchiffrage soit plus facile.

2/ Travailler séparément la main droite en maitrisant bien les déplacements avant de coordonner les mains ensemble.


3 / Bien travailler le passage du pouce pour faciliter l’exécution des arpèges à la main gauche.

Partager l'article :
     
 
  

5 commentaires

Laisser un commentaire

   Voulez-vous recevoir gratuitement 

votre "Guide du pianiste" ?