metronome mécanique
Pédagogie

Comment et pourquoi utiliser un métronome au piano ?

Le métronome est-il votre ami ou votre ennemi ? Beaucoup de débutants se découragent car ils ont des difficultés à se caler avec le métronome. Cela est tout à fait normal puisque l’on que l’on commence la musique on doit développer sa pulsation intérieure. Cet appareil est un outil qui vous accompagnera dans votre parcours et vous sera très utile donc ne le jetez pas par la fenêtre ! Voyons ensemble pourquoi et comment utiliser un métronome.

Qu’est-ce qu’un métronome ?

Un métronome est un instrument donnant un signal audible ou visuel permettant d’indiquer un tempo, vitesse à laquelle doit être jouée une musique. Il est surtout utilisé dans l’étude d’une partition, la mise en place d’une interprétation ou la recherche du minutage (timing) d’une œuvre musicale.

source : wikipedia

A quoi sert un métronome ?

Un métronome sert à donner une pulsation sonore régulière.


Il nous permet de travailler la précision rythmique, de jouer en mesure, mais aussi d’ accélérer progressivement le tempo des morceaux que l’on travaille.

Le but n’est pas de s’en servir en tant que “béquille” , mais il doit nous aider à développer notre pulsation intérieure.

Il est aussi un indicateur de vitesse, ce qui permet à chaque musicien d’avoir une idée sur la vitesse d’exécution des oeuvres musicales.
Certains métronomes ont la possibilité de donner aussi le rythme ( croche, triolets, doubles-croches ). Attention ne pas confondre la pulsation et le rythme.

En bref, c’est un instrument que chaque musicien doit avoir en sa possession.

Quelques définitions pour y voir plus clair :

La pulsation :

La pulsation est le bip que vous entendez avec le métronome. Si votre métronome est réglé à la vitesse de 60, cela correspond à 60 battements par minutes (ce qui correspond dans ce cas à 1 battement = 1 seconde). Si vous augmentez la vitesse par exemple à 80, cela correspond à 80 battements par minute etc…

Le temps :

Le temps est “l’espace” qu’il y a entre les 2 pulsations ( entre les 2 battements ou 2 bips ). La durée réelle des temps peut varier d’une oeuvre musicale à l’autre, et c’est le tempo qui va fixer la durée exacte des temps.

Le rythme :

Le rythme est ce qui “ponctue” le temps ou la valeur du temps (ex: noires, croches, doubles croches etc). En musique occidentale, le rythme détermine la durée des notes et le moment où on doit les entendre.

Le tempo :

La vitesse d’exécution d’une oeuvre ou plus exactement la vitesse de la pulsation.

Quel métronome acheter ?

Il existe plusieurs types de métronomes sur le marché, voyons ici les différences de chacun d’entre eux.

Le métronome mécanique :

Métronome mécanique équipé d’un poids et d’un balancier.

Le métronome mécanique est équipé d’un balancier et se remonte à l’aide d’une manivelle. Le balancier comporte un poids qui est ajustable en haut ou en bas afin de régler la vitesse. Plus on descend le poids, plus le balancier fera des mouvements petits et donc le tempo sera rapide. A l’inverse, plus on monte le poids, plus les espaces de mouvements seront grands, ce qui a pour conséquence un tempo lent.

L’avantage de ce modèle est qu’on voit les mouvements des battements du métronome… Par conséquent, ce mouvement visuel permet d’anticiper l’arrivée de chaque pulsation.

Son prix varie entre 20 et 135 euros.

L’inconvénient est qu’il devient irrégulier avec le temps.. donc devient inutilisable. Il suffit de le faire tomber une fois pour que le balancier devienne irrégulier, il est donc très fragile. Autrement dit, si c’est pour votre enfant il vaut mieux éviter d’investir dans un objet fragile. Il est aussi un objet relativement encombrant et moins facile à transporter.

Le métronome électronique

metronome Korg
Métronome électronique KORG (taille réelle)

C’est celui qui est le plus utilisé car il offre de nombreux avantages :

1 – Il est petit, compact, vous pourrez donc l’emporter partout avec vous !

2 – Son prix est tout à fait accessible, il faut compter environ 15 euros.

3 – Il a des possibilités de réglages de rythmes et de nombres de battements par mesure (par exemple on peut le régler à 3/4 ou 4/4 et choisir un rythme en croches ou triolets).

4- Son volume est réglable à l’aide d’une roue dentelée sur le côté.

5- On peut voir aussi le mouvement des battements sur son écran.

L’inconvénient : certains modèles ne comprennent pas le mouvement du balancier sur l’écran mais cela peut être remédiable puisqu’il existe beaucoup de modèles avec le mouvement sur l’écran. Cela dit, s’il en contient je ne vois aucun inconvénient au métronome électronique.

Le modèle que je recommande est celui qui est exposé ci dessous, le KORG, c’est le meilleur que je connaisse rapport qualité-prix et en plus il est imbattable puisque son prix est de 15 euros. Je l’ai acheté pour ma part il y a de nombreuses et m’en suis servie tout le long de mes études et il ne m’a jamais quitté ! Cliquez ici ou directement sur l’image si vous souhaitez avoir le lien sur amazon.

Si vous souhaitez maintenant savoir comment se servir d’un métronome électronique allez directement à l’étape comment s’en servir ? / Explications en vidéo du métronome KORG puis sauter le paragraphe suivant.

Le métronome one-line ou sur application :

Métronome one line

Si vous ne voulez pas investir dans un métronome tout de suite, vous avez toujours la possibilité d’être dépanné via une application ou internet.

Personnellement, je l’utilise dans un seul cas : Si j’en ai besoin et que je n’en ai pas à disposition.

En outre je ne conseille pas d’utiliser ce métronome sur le téléphone pour deux raisons :

1- La concentration : Vous avez les yeux rivés sur votre téléphone et donc, comme tout le monde le sait, ceci devient une source de distraction (Vous recevez des messages et répondez etc..). Il est vrai qu’on peut aussi le mettre en mode avion afin de ne pas être dérangé mais moi je n’aime pas l’avoir sur mon piano ! Personnellement lorsque je travaille je mets le téléphone dans une autre pièce afin de ne pas être dérangée, ni de sentir sa présence !
Et cela fait ses preuves puisque je suis beaucoup plus focus !

2- Il n’est pas aussi maniable qu’un métronome électronique.

Comment s’en servir ?

Explication en vidéo :

  • Augmenter ou diminuer le tempo, (0’56)
  • Changer le nombre de battements par mesures (1’43)
  • Changer le rythme (2’20)

Explication des 3 manières d’utiliser le métronome :

Termes italiens et tempi :

Correspondances approximatives et très variables d’un compositeur à l’autre entre les principaux termes italiens relatifs au tempo et les graduations métronomiques

NomIndicationPulsations par minute
Gravetrès lentinférieur à 40
Largo / Larghettolarge40-60
Lento / Adagiolent, à l'aise60-80
Andante / Andantinoen marchant80-108
Moderatomodérément108-120
Moderatorapide120-168
Prestotrès rapide168-200
Prestissimoextrêmement rapide200-208

Le mot de la fin :

Le métronome est un outil indispensable à chaque musicien, qu’on soit amateur ou professionnel car il sert à développer la pulsation intérieure. On a toujours besoin de travailler la régularité, la précision rythmique, d’accélérer progressivement des oeuvres musicales ou bien tout simplement de connaitre la vitesse d’exécution du morceau exigé par le compositeur.
J’espère que cet article vous a plu, si c’est le cas n’hésitez pas à le diffuser autour de vous car il est fait pour être partagé. Vous pouvez aussi laisser un commentaire en bas de l’article, je les lis tous !

À très bientôt dans un prochain article !

Sources

Partager l'article :
  • 111
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    111
    Partages
  •  
    111
    Partages
  • 111
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Vous êtes libre de recevoir gratuitement votre "Guide du pianiste"