débuter le piano à l'âge adulte - 4 mains
Débutants

Peut-on débuter le piano à l’âge adulte ?

Avez-vous déjà entendu des clichés comme quoi “il est trop tard pour débuter le piano à l’âge adulte” ou “Il faut être jeune pour débuter un instrument” Ces clichés sont-ils vrais ?

“J’ai toujours rêvé de jouer du piano…”

Cette phrase semble exprimer un rêve lointain d’enfance inexploré et inatteignable. Pourquoi ne pas dire plutôt : “je rêve de jouer du piano.” Est-ce vraiment possible de débuter le piano à l’âge adulte ? La réponse est OUI ! Avez-vous entendu parler parler du pianiste virtuose Arcadi Volodos ? Il a commencé le piano relativement tard (16 ans) et a connu une ascension fulgurante après avoir commencé le piano. Il se distingue par sa technique supérieure et il est aujourd’hui l’un des pianistes les plus virtuoses de notre génération. Savez-vous aussi qu’il existe une pianiste française qui a 104 ans qui vient de sortir un album de piano ? Elle se nomme Colette Maze et elle déborde d’énergie et réalise ses rêves les plus fous à son âge. Alors pourquoi pas vous ? Elle n’a pas débuté le piano à à l’âge adulte mais elle joue 5 heures par jour à son âge. Et si vous l’entendiez jouer, vous ne pourriez pas croire qu’elle a 104 ans… Je vous invite à voir cette vidéo si cela vous intéresse car elle est très inspirante.

Donc tout cela est dans la tête, il suffit d’oser tout simplement ! Voyons ensemble en quoi débuter le piano à l’âge adulte serait un beau projet inspirant.

1 / Un choix personnel

Voici le premier avantage que vous avez en débutant le piano à l’âge adulte. Jouer du piano est votre choix personnel et non celui de vos parents comme la plupart des enfants. En effet, beaucoup d’enfants inscrits dans les conservatoire ou les écoles de musique jouent du piano pour faire plaisir à leurs parents. Savez-vous que la plupart d’entre eux, d’après une enquête d’Ipsos jouent du piano car leur parents en jouaient lorsqu’ils étaient petits ? Donc vous avez un atout : votre motivation ! Et cette motivation va être un moteur “considérable” pour vous permettre de progresser vite au piano, quel que soit votre âge.

2 / Définir ses objectifs.

Il est vrai que les enfants ont des capacités d’apprentissage plus développées que les adultes mais là aussi vous avez un autre avantage, c’est votre maturité. En effet, vous pouvez gagner du temps en définissant vos objectifs clairement et cela va vous faire gagner du temps ! Par exemple, le style de musique que vous souhaitez apprendre, le choix du professeur etc… Vous avez plus de réflexion et de recul sur les choses et surtout vous allez avoir beaucoup plus d’autonomie.

Prenez une feuille et un papier en écrivant les objectifs que vous souhaitez atteindre. En voici quelques exemples.

  • le style de musique
  • déchiffrer des partitions
  • composer de la musique
  • retrouver des mélodies
  • jouer du 4 mains
  • accompagner d’autres instruments
  • s’accompagner au piano en chantant

Vous êtes complètement libre de définir tous ces objectifs et cela va non seulement vous aider pour les atteindre, mais aussi vous faire gagner du temps ! Ensuite vous allez définir un “plan” pour les atteindre.

  • choix du professeur
  • lectures
  • écoute disques, radio
  • choix d’une formation
  • fréquence de la pratique
  • apprentissage du solfège etc…

Bien entendu, si ces objectifs sont encore flous pour vous, vous pourrez avec l’aide d’un professeur les définir ensemble.

3 / Le piano est un instrument simple à appréhender

Le piano fait partie des instrument les plus “confortables”. Les touches se situent devant vous, vous êtes assis en face confortablement. Aussi, les touches ont déjà un son “préfabriqué” même si on connaît l’importance de l’interprétation, vous n’avez pas à “créer” le son comme la plupart des autres instruments ( violon, clarinette, flûte etc.. ) Donc il n’y a pas réellement de barrière physique ou technique pour débuter le piano à l’âge adulte.

4 / L’autonomie : un atout non négligeable

Un adulte a l’avantage de savoir gérer son temps, ce qui n’est pas négligeable dans l’apprentissage du piano ! Aussi, un adulte a plus de patience, donc s’il y a une chose qu’il ne comprend pas il va chercher des solutions en se documentant etc… Cette autonomie est précieuse et très importante dans l’apprentissage du piano. Un enfant peut rester une semaine bloqué s’il n’a pas compris un rythme ou une note et ne va pas forcément avoir le réflexe de chercher une solution au problème. Donc vous avez plus d’autonomie, plus de réflexion et de maturité !

5 / Le plaisir

C’est là l’essentiel de votre objectif : Vous devez avant tout vous faire plaisir ! On sait que l’objectif en débutant le piano n’est pas de devenir un musicien professionnel. Ainsi, vous n’aurez aucune pression dans votre apprentissage et choisirez d’apprendre à votre rythme. Donc le piano sera plus pour vous un hobby, ce qui va vous permettre de décompresser du travail et du stress quotidien.
Vous allez aussi découvrir et apprendre plein de nouvelles choses : le répertoire pour piano, des nouveaux styles de musique, vous allez jouer des morceaux différents et cela va énormément vous apporter sur le plan personnel ! Un nouveau monde s’offre à vous et vous allez développer votre curiosité tant le répertoire pour piano est développé ! Si vous souhaitez découvrir de nombreuses interprétations de morceaux de piano et des masterclass je vous invite à vous abonner à la chaine YouTube Pianiste Magazine. Vous pourrez ainsi appréhender et vous familiariser davantage avec l’univers pianistique. N’oubliez pas : le plaisir et la motivation sont les moteurs extraordinaires pour progresser au piano.

6 / Débuter le piano à l’âge adulte comme projet pour sa retraite.

Vous avez du temps et cela est une chose précieuse lorsque l’on souhaite débuter le piano. C’est le moment de vous fixer l’apprentissage comme projet pour votre retraite ! Pratiquer un instrument vous permettra d’avoir un objectif à atteindre tous les jours. C’est pourquoi il est conseillé de s’offrir une formation avec un professeur afin de pouvoir profiter pleinement de jouer du piano chaque jour.
Vous trouverez également beaucoup de lectures à ce sujet, ou des beaux morceaux à découvrir. Donc si prévoyez dans votre planning du temps pour cette activité et des moments musicaux, cela vous apportera beaucoup sur le plan personnel !
Vous pourrez également rencontrer d’autres musiciens, ou d’autres personnes qui ont commencé le piano comme vous. Ainsi, vous pourrez échanger autour de votre loisir commun, vos styles de musique préférées, vos façons de jouer, jouer ensemble etc… La musique est un langage universel, et elle aide à se sociabiliser ! Vous pourrez aussi partager votre passion avec votre famille, vos petits-enfants et peut-être même leur susciter l’envie aussi d’apprendre le piano !

7 / Débuter le piano à l’âge adulte pour rester jeune


Une chose est sûre et connu de tous : pour rester jeune il faut apprendre toute sa vie et avoir envie de faire des choses. Par ailleurs, jouer du piano est une activité complexe qui fait appel à plusieurs parties de notre cerveau. Une nouvelle étude suggère qu’apprendre à jouer d’un instrument éviterait au cerveau de succomber aux effets de l’âge. C’est une des seules activités qui sollicite autant de parties de notre cerveau lorsqu’on la pratique, en plus de développer la coordination, l’écoute, le sens du rythme, la lecture des partitions, les gestes musicaux etc… L’apprentissage du piano est excellent pour la mémoire. En effet, au piano on développe 4 types de mémoires : la mémoire visuelle, auditive, kynesthésique ( mémoire des doigts ) et conceptuelle ( l’assimilation, dans son ensemble du texte musical à interpréter ). Si vous souhaitez approfondir le sujet vous pouvez lire cet article sur les 4 mémoires du pianiste.

Conclusion :

Et vous, avez-vous débuté le piano à l’âge adulte ? Si c’est le cas, partagez-nous votre expérience ! En tous cas, j’espère qu’après avoir lu cet article vous serez convaincu que l’on peut tout à fait commencer le piano à l’âge adulte et que cela est même recommandé ! Si cet article vous a plu, merci de le partager autour de vous ou sur les réseaux sociaux. N’hésitez surtout pas à me laisser un commentaire si vous avez une question sur le sujet. En attendant je vous dis à très bientôt dans un prochain article !

Partager l'article :
     
 
  

7 commentaires

  • Capucine JEAN-JEAN

    Je confirme, on peut commencer un instrument à l’âge adulte. J’ai commencé le violoncelle à trente ans, et j’ajoute le piano cette année (j’ai 34 ans). A mon avis, tout ce qu’il faut c’est la motivation(bon, et le budget aussi !). J’ai un oncle qui a commencé à la retraite le piano et qui s’éclate. Tant que l’on prend plaisir à jouer, j’ai envie de dire, il faut foncer ! Je me pose toujours la même question pour ce genre de choix “est-ce que je vais avoir des regrets plus tard si je ne fais pas ce choix – là en l’occurrence, prendre des cours de piano- ?
    Si la réponse est “oui” alors il faut y aller. Peu importe l’âge j’ai envie de dire. Le but c’est d’y prendre du plaisir et ne pas avoir de regrets !

  • myriam

    16 ans n’est pas quand même pas tard pour débuter le piano 😉
    pour ma part, j’ai commencé à 43 ans! ce fameux rêve d’enfant à réaliser. cela fait bientôt 5ans que je suis autodidacte. j’ai eu une prof (quelques cours pris entre les confinements) mais j’ai eu l’impression de perdre mon temps avec elle. c’est très compliqué de trouver un prof quand on est adulte.
    merci pour votre blog et pour vos videos qui sont très bien construites et interessantes.

  • Frédéric

    Bizarre de répondre à cette question en donnant l’exemple d’une pianiste certes fort âgée mais qui n’a PAS commencé le piano à l’âge adulte. Horowitz donnait encore des concerts à plus de 80ans. Est-ce pour cela une preuve que l’on peut DEBUTER le piano à un âge adulte ? Ceci dit, je ne veux pas dire que cela n’est pas possible, et j’abonde dans le sens que celui qui a envie doit le faire, je dis juste que l’argumentation exposée ne répond pas à la question…

    • Rachel

      Oui tout à fait Frédéric vous avez raison sur ce point. Cependant beaucoup de personnes pensent qu’à partir d’un certain âge on ne fait plus rien parce que l’on est trop vieux.. . Cet exemple était plus pour montrer qu’on se met des barrières psychologiques lorsque l’on est adulte et que la volonté repousse toutes les limites. Il y a Arcadi Volodos qui a commencé le piano relativement et qui est l’un des pianistes les plus virtuoses aujourd’hui.

Laisser un commentaire

   Voulez-vous recevoir gratuitement 

votre "Guide du pianiste" ?