commencer le piano
Débutants

A quel âge est-ce idéal de commencer le piano ?

Beaucoup de parents se posent cette question : À quel âge commence t-on les cours de piano ? Bien évidemment, la question n’est pas de savoir si l’on peut commencer le piano à l’âge adulte. D’ailleurs j’ai écrit un article sur ce sujet “Peut-on débuter le piano à l’âge adulte ?”. La question ici est de savoir à quel âge un enfant peut-il commencer les cours de piano. Voyons ensemble la période idéale de l’enfance dans laquelle l’apprentissage est le plus optimisé.

Éviter de commencer les cours de piano trop tôt

Est-ce un avantage de commencer le plus tôt possible ?

Beaucoup de parents souhaitent absolument que leurs enfants commencent le plus tôt possible. Ils pensent vouloir bien faire et se disent que plus on commence tôt, mieux c’est. Cela est une erreur. Je ne recommande pas du tout de commencer le piano ni 3, 4 ou 5 ans.

Commencer le piano : Les enfants précoces

enfants précoces, une minorité
les enfants précoces, une minorité

Il existe bien entendu des enfants qui ont des qualités exceptionnelles qu’on appelle des enfants “précoces”. Cela m’est déjà arrivé d’avoir commencé le piano avec un élève à 5 ans et demi mais c’était un enfant extrêmement doué. De plus, j’avais commencé avec lui juste avant qu’il entre en CP . Toutes les autres fois où j’ai commencé avant 6 ans, cela n’a jamais aidé, au contraire. Le cas des enfants précoces représente un pourcentage très rare, donc il vaut mieux éviter de vouloir presser le temps. Dans la majorité des cas, au lieu de gagner du temps, cela conduira à l’effet inverse.

Le travail à la maison

L’enfant à cet âge là a encore du mal à se concentrer sur une chose et n’aime pas la contrainte. Or le piano demande beaucoup de travail personnel en dehors des cours avec le professeur. Et ce côté “discipliné” peut rebuter un enfant trop jeune ou immature jusqu’à même le dégoûter. C’est dommage, car s’il avait commencé plus tard il aurait peut être tout à fait aimé.

Chaque enfant est différent

Il est même difficile de donner un âge exact, car chaque enfant est différent. Certains pourront largement commencer à 5 ans et demi, d’autres vers 8 ou 9 ans. Il m’est arrivé de commencer avec une élève à l’âge de 8 ans mais elle n’avait pas suffisamment de maturité pour le travail personnel. J’ai recommencé avec cette même élève 2 ans après donc à l’âge de 10 ans. À cet âge elle était absolument motivée et pratique aujourd’hui très régulièrement son piano ! Ce n’était pas une question de capacités mais de maturité. Donc ne vous formalisez pas trop avec l’âge. Cependant, il y a tout de même un âge idéal pour la majorité des enfants pour commencer les cours de piano.

discipline pendant le cours de piano
Concentration et attention pendant le cours de piano

L’âge idéal pour commencer le piano

L’âge idéal pour commencer le piano est à partir de 6 ans. Personnellement je recommande l’âge de 7 ans. L’âge de 7 ans est pour moi idéal pour commencer. Pourquoi ? Car à l’âge de 6 ans certains enfants ne se sont pas encore totalement adaptés au rythme de l’école et des devoirs. Il vaut mieux attendre l’âge de 7 ans et bien commencer que de vouloir commencer trop tôt mais moins bien démarrer. Certains avis diront que 6 ans est l’âge idéal. J’avais posé la question à la pédagogue la plus connue en Israel, Adela Oumansky ( elle a formé un nombre incroyable de concertistes) et elle me disait aussi que l’âge de 7 ans est l’âge idéal.

J’ai aussi eu un élève qui avait commencé à l’âge de 7 ans et demi et il avait en 1 an et demi eu une progression fulgurante, si bien qu’il jouait sa première sonate de Beethoven à 9 ans. Il vaut dire qu’il travaillait 1 heure et demie par jour son piano. Une petite anecdote: Il demandait à sa mère de le réveiller plus tôt le matin pour travailler ses morceaux avant d’aller à l’école ! Aujourd’hui, à 14 ans, il joue déjà des concertos et participe régulièrement à des concours et des masters class et n’a aucun retard par rapport à certains pianistes qui ont commencé à l’âge de 5 ans et demi.

Pourquoi à partir de 6 ans ?

apprentissage de le lecture et de l'écriture à 6 ans
apprentissage de l’écriture et de la lecture à 6 ans

À 6 ans, les enfants apprennent à lire et écrire. À cet âge là, ce sont de vrais éponges, et s’ils sont réceptifs, ils peuvent apprendre beaucoup de choses et développer leur sensibilité, oreille musicale et coordination des mains. Donc, étant donné que le rapport à l’écrit est déjà apprivoisé, l’apprentissage de la lecture de notes va se faire beaucoup plus naturellement en parallèle. Or, lorsqu’un enfant n’est pas encore rentré à l’école primaire, cet apprentissage des notes sera beaucoup plus compliqué pour lui.

S’il n’a pas encore appris à lire à cet âge, il faudra utiliser des partitions avec de grosses notes et de grosses lignes pour lui faciliter l’apprentissage.

L’avantage de commencer tôt

En dehors de tout ce que l’on vient de dire, notamment en qui concerne la maturité et l’apprentissage de la lecture, il y a un avantage à commencer très jeune. Un enfant qui commence tôt le piano (5 ans et demi-6 ans) va développer beaucoup plus facilement son oreille qu’un enfant qui commence à 10 ans. J’ai remarqué avec mes élèves que ceux qui commencent le plus tôt ont une oreille musicale plus développée.

Cela dit, ceci ne doit pas être “le” critère pour inscrire votre enfant au cours de piano car à mon sens, la motivation et la maturité de l’enfant passe avant. Aucun intérêt d’enseigner à un enfant sans motivation, simplement dans le but qu’il ait une oreille plus développée ! Donc si votre enfant de 6 ou 7 ans a vraiment envie de jouer du piano et s’il est prêt à s’entraîner un minimum dans la semaine (3 fois minimum car en dessous il n’y aura pas de résultat probant) inscrivez-le !

Le mot de la fin :

Comme nous avons vu ensemble, plusieurs critères sont à prendre en compte pour savoir si votre enfant est prêt pour commencer les cours de piano. Une fois de plus, je le répète, ne vous formalisez pas avec l’âge car chaque enfant est différent. Mieux vaut attendre 1 an ou 2 de plus et bien commencer sur de bonnes bases et avec sa participation “active” et non “passive”. Mon conseil : Faîtes quelques cours d’essai pendant 1 mois sans vous engager et voyez s’il accroche. Sinon, ne vous inquiétez, il pourra tout à fait reprendre dans 6 mois ou 1 an. N’oubliez pas : Un enfant ne doit pas subir un cours de piano mais vouloir venir au cours de piano !

J’espère que cet article vous aura plu, si c’est le cas n’hésitez pas à le diffuser autour de vous. Vous pouvez m’écrire ou me poser des questions dans les commentaires. Je vous dis à très bientôt et bon piano !

Partager l'article :
  • 260
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    260
    Partages
  •  
    260
    Partages
  • 260
  •  
  •  
  •  

10 commentaires

  • pecatille

    Je ne suis absolument pas d’accord commencer tôt est très bien seulement il faut des méthodes adaptées et ludiques bien entendu !
    Au lieu de donner un âge pour tous les enfants et réserver l’apprentissage tôt aux précoces, je dirais plutôt que le mieux est de commencer lorsque l’enfant demande. La meilleur éducation est celle adaptée à chaque enfant et ses particularités.

    • Rachel

      Bonjour Pecatille,
      Je serais curieuse de savoir quelles méthodes proposez-vous à cet âge là ? (+ ou – 4ans). Je ne parle pas d’éveil musical mais de piano. Celle que je connais est celle de Sophie Allerme, le piano pour les 4-7 ans mais je trouve qu’elle est plus adaptée pour les 5 à 7 ans.

  • Nico06

    Article très intéressant qui soulève de vraies questions : celle de la maturité d’un enfant pour un apprentissage de ce type, et aussi celle de l’importance du plaisir pris par l’enfant dans la pratique. Je pense sincèrement que vous mettez là, le doigt sur les eux questions que devraient se poser tous les parents. Merci pour ce bel article.

  • Emy

    Bonjour Rachel,
    J’ai commencé l’éveil musical un peu avant 4 ans et les cours de piano proprement dit vers 6 ans. Ma progression a été très importante les deux premières années. Mais, vers huit ans je m’en suis désintéressé parceque ce qui m’était proposé de jouer ne me procurait pas de plaisir. Et cela a été un vrai calvaire jusqu’à mes 13 ans. Je rêvais de jouer des morceaux plus modernes, des musiques entraînantes, gaies ou des bo de films et malgré le fait que ce soit des cours particuliers, on me proposait un apprentissage basé sur le classique. Mon avis personnel est vraiment que l’âge importe peu pour l’apprentissage. C’est plus la capacité d’adaptation de l’enseignant à son élève qui l’aidera à garder sa motivation et qui reviendra peut être vers le classique par la suite… Le plaisir avant tout !
    Emy
    https://lesanimaginables.com

    • Rachel

      Merci Emy pour ce témoignage !

      Cela est triste que le piano a été pour toi un calvaire jusqu’à tes 13 ans…

      Je partage entièrement ton avis sur la question du plaisir qui est essentielle et qui est “la” condition pour bien démarrer le piano.

      Cependant, je me permet d’ajouter une nuance à ce que tu dis, notamment en ce qui concerne la question de la maturité. Le piano demande quand même de la pratique et un certain effort, ce qui n’est pas toujours “vécu” comme un plaisir, même si à la fin on est fier d’avoir passé un cap ou une difficulté. Le choix des morceaux aussi est très important comme tu l’as souligné, car doit trouver l’équilibre entre le plaisir et l’adaptabilité de la difficulté au niveau de l’élève. Ce qui fait que l’élève ne peut pas toujours choisir seulement les morceaux qu’il veut travailler car cela doit être adapté à son niveau.

      C’est pourquoi la maturité entre en jeu, et donc aussi la question de l’âge, mais chaque enfant est différent donc cet âge peut être très différent en fonction de chaque enfant.

  • geoffrey

    Bonjour, et merci pous ces conseils.
    Ma fille a commencé à 7 ans, mais je n’ai pas l’impression qu’elle ait accroché.
    Au contraire, elle était très contente au début. Mais les difficultés sont rapidement apparues.
    Elle faisait des choses assez incroyables en ‘improvisation”. Jouait sur les nuances et les rythmes.
    Mais dès qu’il fallait jouter un morceau, lire des notes, elle se bloquait.

    Je ne sais pas ce qui a “cassé” sa motivation. Elle adore la musique, mais n’en pratique plus.
    Elle a maintenant 11 ans.
    Comment la remotiver pour s’y remettre ?

    • Rachel

      Si votre fille était très douée pour l’improvisation pourquoi ne pas lui en reparler ? Expliquez-lui que l’apprentissage des notes ne l’empêchera pas d’improviser, bien au contraire, elle improvisera encore mieux. D’ailleurs beaucoup d’improvisateurs aiment improviser dans tous les styles de musique, et c’est grâce à leurs connaissances et culture musicale qu’ils peuvent le faire. Je pense que votre fille s’amusait beaucoup en improvisant et elle a bloqué avec les notes en pensant qu’apprendre à lire et à jouer des partitions était “le début de la fin” de l’improvisation. Il faudrait que vous trouviez un ou une professeur qui est à la fois improvisateur et prof de piano, je pense qu’il saura s’y prendre avec votre fille et la comprendre, s’il est compétent, tout rentrera dans l’ordre.

  • Antoine

    Super article Rachel !
    Pour ma part, j’ai une élève qui avait 7 ans quand elle a commencé, 8 ans maintenant, et pour elle, des fois ça va très bien… Et puis des fois, c’est le blocage complet (fatigue, manque de concentration, etc.). Pour moi, elle a commencé à un âge limite.. Alors qu’avec l’un de mes autres élèves qui avait, lui, 6 ans, tout roulait comme sur des roulettes !

Laisser un commentaire

Vous êtes libre de recevoir gratuitement votre "Guide du pianiste"