les plus beaux morceaux de piano
Répertoire,  Vidéos

Les plus beaux morceaux classique au piano (par ordre de difficulté)

Voici un article où j’ai sélectionné les plus beaux morceaux classique au piano. Ils sont classés par ordre de difficulté avec l’année d’étude qui correspond pour vous repérer. Ils font partie (selon moi!) des morceaux “compulsifs”, c’est-à-dire ceux qu’on aime le plus souvent jouer en toutes situations

1er prélude de Bach en Do M (du Clavier bien tempéré)

Niveau : À partir de la fin de la première année de piano.

Ce morceau est une forme prélude. Le rythme est le même du début à la fin, et les notes ne sont pas très difficiles à lire, ce qui rend cette pièce accessible au bout de quelques mois de piano. Elle est très agréable à jouer car elle est limpide, simple et chante d’elle-même sans avoir besoin de rajouter des effets. De plus ce prélude est l’un des morceaux de piano les plus connus, il fera donc le plaisir de votre audience !

1ère Gymnopédie de Satie

Niveau : 2ème année de piano

J’aime cette pièce car la mélodie est simplement belle et l’atmosphère qui s’en dégage est calme et détendue. C’est un morceau qui est facile à travailler et à apprendre par coeur. Il faut tout de même maîtriser la pédale pour le rendu soit joli et aussi le déplacement de la main de la basse aux accords à la main gauche. Cette pièce de Satie est l’une si ce n’est sa composition la plus populaire.

Rêverie de Schumann

Niveau : 2ème ou 3ème année de piano

La difficulté dans cette pièce est l’interprétation. Il faut maîtriser la polyphonie mais aussi le legato et rubato que requiert le chant. La phrase du thème est très longue, elle demande la capacité à savoir conduire le chant jusqu’au bout. Cette pièce fait partie des tubes romantiques relativement accessibles après 2 ou 3 ans de piano.

Adagio du concerto pour hautbois de Marcello (adaptation)

Niveau : Fin de 2ème année- 3ème année

Dans cette oeuvre baroque, il y a de nombreuses fioritures que l’on appelle les ornements, particulièrement présents dans la musique de cette époque. Il y a plusieurs façons d’interpréter les ornements dans cette pièce. Il peuvent être joués comme des mordants assez serrés ou plus chantés et lyriques. Généralement ils sont joués plus rapidement, mais j’aime cette version justement car le caractère qui s’en dégage est plus profond et insistant, comme si l’on implore quelque chose. L’adaptation pour piano du concerto pour hautbois de Marcello est magnifiquement réussie, ce qui a donné à cette pièce une place de première classe dans le répertoire pour piano.

Prélude n 4 de Chopin

Niveau : Fin de 2ème année

Cette pièce de Chopin est de forme prélude. La main gauche a l’avantage d’être facile rythmiquement, mais requiert une certaine connaissance des accords. Le thème est très expressif, comme une supplication. La difficulté dans ce prélude n’est donc pas technique mais surtout d’interpréter avec âme ce thème si poignant qui chante en continue tout le long de la pièce. Il est magnifiquement interprété par Katya Buniatishvili dans cette vidéo. Ce prélude est l’un des plus beaux morceaux pour piano de Chopin.

Nocturne op 9 n2 de Chopin

Niveau : 4ème année

Une pièce de Chopin aussi très aimée du public… C’est l’un des nocturnes les plus populaires avec celui qui est en do# mineur. Il faut bien maîtriser la conduite du chant à la main droite et le rubato (comme la plupart des pièces de Chopin). Vous pouvez jouer cette oeuvre dans n’importe quelle occasion, votre public sera conqui à l’unanimité !

Rêve d’amour de Liszt

Niveau : 5ème année de piano

Ici le thème est réparti entre le pouce de la main droite et la main gauche, donc il faut bien maîtriser la conduite du chant et la répartition du poids dans les doigts pour que cela soit réussi. Comme quasi toutes les pièces de Liszt elle est virtuose, notamment avec ses arpèges à la main gauche. Dans la deuxième partie il y a aussi des croisements de mains, le thème réapparaît aussi à la main droite une octave au-dessus. Il faut être capable de jouer cette pièce avec caractère et force par moment, et d’autre fois avec beaucoup de finesse.Sans doute l’une des pièces les plus célèbres de Liszt.

écouter le lien

Intermezzo du Carnaval de Vienne de Schumann

Niveau : à partir de la 5ème année de piano

J’ai choisi volontairement cette version car il existe de nombreuses versions où le tempo est souvent trop vite à mon goût. Le version de Tatiana Koudry n’est ni trop rapide, ni trop lente. Elle interprète avec subtilité la mélodie et a un beau sens du rubato. Cette mélodie, littéralement poignante. est l’une des plus fameuses des oeuvres de Schuman.

Petite précision : le morceau ne commence qu’à 0’34

Fantaisie Impromptue

Niveau : à partir de la 6ème année

Cette pièce est l’une des plus illustres de Chopin. La première partie est absolument sublime mais le chant de la deuxième partie, plus apaisée, est autant magnifiquement écrit. La difficulté se trouve surtout dans la première partie, avec les polyrythmies des mains gauche et droite. La main droite requiert agilité et rapidité. Cette pièce virtuose de Chopin suscite l’admiration de ses auditeurs.

Les plus beaux morceaux classique au piano en conclusion :

Je vous ai proposé dans cet article une sélection des plus beaux morceaux classiques avec des propositions d’interprétations très diversifiées. J’espère que ces propositions vous ont permis de découvrir de nouvelles oeuvres pour élargir votre connaissance du répertoire.
N’hésitez pas si vous avez d’autres propositions à me les écrire dans les commentaires. Je vous dit à très bientôt et bon piano !

Partager l'article :
  1  
 
  
1
Partage

3 commentaires

Laisser un commentaire