lecture à vue au piano
répertoire

5 conseils pour améliorer la lecture à vue au piano

Lire les partitions pour piano n’est pas toujours d’une grande évidence pour de nombreux pianistes, qu’ils soient amateurs ou professionnels. En effet, au piano nous lisons en deux clés, la clé de fa et la clé de sol contrairement à de nombreux instruments qui n’ont qu’une seule clé. C’est d’ailleurs l’une des principales difficultés à laquelle se heurtent de nombreux débutants, en particulier la clé de fa. Alors comment améliorer la lecture à vue au piano ? Je vais vous donner quelques astuces simples à mettre en pratique.

1/ Lire et encore lire

Lire et jouer des partitions tous les jours pour améliorer sa lecture à vue

Je sais que certains lecteurs vont se dire “quoi, lire pour améliorer la lecture” ? Cela peut paraître évident mais encore faut-il le mettre en pratique. Je tiens juste à préciser ici qu’il y a une différence entre la lecture à vue et le déchiffrage.

Différence entre lecture à vue et déchiffrage

La lecture à vue et déchiffrage sont deux actions similaires mais quelque peu différentes. En effet, la lecture à vue est l‘action de lire et jouer simultanément une partition pour la première fois. Par contre, le déchiffrage est l’action mettre en place le morceau. On peut déchiffrer les mains séparées par exemple. Mais généralement lorsque l’on parle de lecture à vue, c’est le fait de jouer les mains ensemble et lire la partition pour la première fois. Dans le déchiffrage on peut s’arrêter, le travailler, c’est comme si l’on débroussaille le morceau en quelque sorte.

Se conditionner

Faire de la lecture à vue une habitude

Les pianistes qui sont bons en lecture à vue lisent tous les jours des partitions. C’est comme une sorte de jogging que l’on fait tous les matins. Si vous courez une fois par an, pas la peine de vous étonner d’être fatigué et que l’endurance soit difficile. Mais si vous le faites tous les matins, au début c’est un peu dur mais après quelques jours ou même quelques semaines vous vous sentirez beaucoup plus à l’aise. C’est donc cette capacité à toujours lire et jouer de nouvelles partitions qui fait que l’on devient meilleur.

Lorsque je travaillais à l’Opéra, je me souviens qu’il y avait un concours d’entrée pour être accepté, mais là où j’ai le plus progressé c’est lorsque j’ai lu par la force des choses tous les jours des partitions différentes. Et je n’avais pas le choix ! Il fallait lire et jouer instantanément. Bien sûr que de temps en temps j’avais quelques heures pour me préparer ! Cependant, je peux vous dire que par rapport à la quantité de partitions que je devais connaître, je ne pouvais pas passer du temps à déchiffrer puis reprendre chaque mesure. C’est vrai qu’il y a certaines techniques à connaître comme ne pas jouer les octaves, parfois enlever des notes etc… Mais il faut quand même le faire tous les jours. Si vous ne pouvez pas vous exercer tous les jours alors essayez plusieurs fois par semaine de vous programmer même 5 minutes pour lire 8 mesures. Vous allez voir qu’avec la pratique, cela va être de plus en plus facile.

2/ Choisir des morceaux plus faciles que son niveau

Le choix des morceaux va en effet jouer aussi sur la qualité de votre lecture à vue. Plus il sera dur, plus il sera difficile à lire. Par contre, plus il sera abordable, plus il sera facile à lire. Commencez par exemple par des tonalités faciles comme Do majeur , la mineur ou Fa majeur… Ensuite, petit à petit vous pourrez aller vers des tonalités plus complexes. Choisissez aussi des morceaux qui ne soient pas trop longs : par exemple un morceau 16 mesures au début. Vous pouvez aussi commencer par 8 mesures. Si possible, prenez des morceaux avec des rythmes très basiques au début comme des rondes, blanches et noires. Petit à petit, lorsque vous voyez que vous arrivez à lire et jouer très facilement ces petites pièces, vous augmenterez petit à petit la difficulté (choix des tonalités, rythme, longueur du morceau etc..).

3/ Lire et écouter une oeuvre en même temps

Lire et écouter de la musique pour améliorer la lecture à vue

Ce conseil m’avait été donné par un de mes professeurs d’analyse musicale. Il suffit de prendre une partition, celle qui vous plaît, et tout simplement de l’écouter en suivant la partition. Cela dit, il y a une chose importante à ne pas oublier de faire lorsque l’on écoute la partition, c’est de battre la mesure. Pour cela, il suffit de vérifier au préalable la mesure, juste à côté de l’armure du morceau. Et repérer aussi les changements de mesure. Donc si la mesure est 3/4, on bat à 3 temps, 4/4 à 4 temps 2/4 à temps etc… Cet exercice ne demande pas beaucoup d’effort, il est un peu plus “passif” que les autres, donc battre la mesure permet d’être plus impliqué dans la partition.

Je vous conseille tout de même de commencer par des œuvres relativement faciles, ainsi il y aura moins d’informations à gérer en même temps.

4/ Lire les notes en avance

Lire les notes en avance contribue beaucoup à améliorer la lecture de notes. Pour cela, choisissez quelques mesures, si possible une pièce de 8 ou 16 mesures, puis entraînez-vous à lire les notes en avance lorsque vous lisez en rythme. Ne restez pas figé sur la note que vous êtes en train de lire.

Cette technique est celle que l’on emploie le plus dans la lecture à vue. En effet, on doit toujours avoir un train d’avance afin de ne pas être surpris de la note qui va arriver.

5/ Connaître ses tonalités pour améliorer la lecture à vue

connaître et repérer les tonalités du morceau

Connaître et repérer les tonalités et les harmonies basiques (I IV V I) aide considérablement à lire plus facilement la partition. C’est comme si vous lisiez un texte que vous comprenez. Pour cela, vous pouvez trouver de nombreux tutos sur le sujet. Je vous explique aussi dans une vidéo comment trouver facilement la tonalité d’un morceau.

Améliorer la lecture à vue au piano : en conclusion

Toutes ces techniques se valent et sont complémentaires. Dans tous les cas, même si certaines techniques de lecture aident, rien ne vaut la pratique de la lecture à vue quotidienne. Si vous ne pouvez pas vous entraîner tous les jours, l’idéal est d’en faire au moins une fois par semaine afin d’avoir des résultats. Plus vous vous familiariserez avec la lecture des partitions, plus vous améliorez votre lecture à vue.

5 astuces pour améliorer votre lecture à vue au piano la vidéo :

Partager l'article :
     
 
  

5 commentaires

  • Délia

    Merci pour ces conseils. Je choisissez des morceaux plus compliqués que mon niveau du coup c’était plus du déchiffrage 😅. J’ai encore une sacrée marge de progression, tes conseils m’aideront ^^

  • eric

    Le thème de l’article est très intéressant et m’a apporté de bon conseils, bien que je ne joue pas du piano, mais dans mes activités comme par exemple apprendre à lire en avance le déroulé d’une recette alors que je suis en train de la réaliser 😉

  • Xime

    Merci beaucoup pour ton partage d’expérience, tes conseils très clairs et ton encouragement pour nous améliorer !! En effet, nous devons apprendre en étant actifs et de manière régulière !!!

  • Angélique

    Excellent article qui propose plein de solutions pour améliorer sa lecture. C’est vrai qu’il faut pratiquer très régulièrement pour voir des résultats. Merci Rachel !

Laisser un commentaire

   Voulez-vous recevoir gratuitement 

votre "Guide du pianiste" ?