pédagogie,  Technique

Les doigtés au piano : comment les maîtriser ?

Le piano est un instrument qui requiert une grande dextérité de la part de celui qui le joue. Les doigtés au piano sont l’une des compétences essentielles pour pouvoir jouer de manière fluide et précise. Dans cet article, nous allons voir l’importance des doigtés et quelques techniques pour les maîtriser.

Qu’est-ce que les doigtés au piano ?

Les doigtés au piano font référence à la façon dont les doigts sont placés sur les touches de l’instrument. Ils peuvent être utilisés pour indiquer le placement des doigts pour chaque note individuelle, ou pour des groupes de notes. Les doigtés sont généralement notés dans les partitions de musique pour aider les pianistes à jouer correctement et à éviter les erreurs.

L’importance des doigtés

Les doigtés sont importants pour plusieurs raisons. Tout d’abord, ils aident à jouer les notes de manière fluide et précise. Ensuite, les doigtés indiquent le placement des doigts sur les touches, ce qui permet de jouer les notes avec une bonne posture de la main. Cela permet également de jouer plus rapidement et plus facilement, en évitant les erreurs.

De plus, les doigtés peuvent aider à résoudre les problèmes techniques. Par exemple, les doigtés peuvent aider à résoudre les problèmes de coordination entre les mains. C’est pourquoi en utilisant les doigtés appropriés, les pianistes peuvent apprendre à jouer des passages difficiles avec plus d’aisance et moins de frustration.

Techniques pour maîtriser les doigtés au piano

1 / Connaître les doigtés de base :

Les doigtés de base sont les mêmes pour tous les pianistes. Le pouce est le doigt n°1, l’index est le doigt n°2, le majeur est le doigt n°3, l’annulaire est le doigt n°4 et l’auriculaire est le doigt n°5. En connaissant les doigtés de base, il est plus facile de jouer correctement.

doigtés au piano-débutants
Extrait de mon Ebook pour débutants « je lis et je joue une partition en 30 jours »

2 / Jouer des gammes :

Les gammes sont un excellent moyen de pratiquer les doigtés. Les gammes sont composées de notes jouées dans un ordre spécifique, ce qui permet aux pianistes de travailler sur le placement correct des doigts et de développer leur technique.

3 / Jouer des arpèges :

Doigtés des arpèges, extrait du cahier « le pianiste virtuose » de Hanon

La connaissance des arpèges est essentielle pour maîtriser les doigtés au piano. Les doigtés sont souvent les mêmes, mais ils peuvent tout de même changer en fonction des intervalles de notes. Vous pourrez trouver les doigtés au piano des arpèges et des gammes dans des recueils d’exercices type Hanon et Déliateur.

4 / Faire des exercices :

Les exercices type Czerny sont sont conçus pour aider les pianistes à travailler sur leur technique. De plus les doigtés sont généralement marqués sur la partition et sont utiles pour développer la dextérité des doigts et pour améliorer la coordination entre les mains.

Comment mettre les doigtés au piano ?

Pour mettre les doigtés au piano sur votre partition, voici les étapes à suivre :

1 / Lisez attentivement la partition : 

Avant de mettre les doigtés, il est important de bien lire la partition de musique. Regardez la clé, l’armure (dièses ou bémols), la métrique et les dynamiques (nuances). Essayez de comprendre la structure de la partition et ses différents motifs.

2 / Marquez les notes des passages difficiles en priorité :

Identifiez les passages de la partition qui sont plus difficiles à jouer ou qui nécessitent une attention particulière. Ces passages peuvent être rapides, comporter des sauts, des arpèges ou des accords complexes.

3 / Choisissez les doigtés appropriés :

Choisissez les doigtés qui conviennent le mieux à chaque passage. Utilisez les doigtés de base, mais n’hésitez pas à les adapter en fonction des notes qui suivent et de la position de la main sur le clavier.

4 / Notez les doigtés sur la partition :

écrire les doigtés au piano
Écrire les doigtés sur sa partition est une étape cruciale pour optimiser le déchiffrage

Lorsque vous commencez un morceau, notez les doigtés choisis sur la partition à l’aide de chiffres situés au-dessus ou au-dessous des notes. Les doigtés sont notés de manière standardisée, en utilisant des chiffres de 1 à 5 pour chaque doigt.

5 / Pratiquez lentement avec les doigtés :

Une fois que les doigtés sont notés sur la partition, pratiquez lentement en utilisant ces doigtés. Concentrez-vous sur le placement des doigts approprié et familiarisez-vous avec les doigtés tout d’abord mains séparées. Répétez plusieurs fois jusqu’à ce que vous vous sentiez à l’aise.

6 / Augmentez la vitesse progressivement :

Une fois que vous vous sentez à l’aise avec les doigtés à une vitesse plus lente, augmentez progressivement la vitesse jusqu’à ce que vous puissiez jouer la musique à la vitesse d’origine.

En suivant ces étapes, vous devriez être en mesure de mettre les doigtés au piano pour toute partition de musique que vous souhaitez jouer. Même si au début cela vous semble fastidieux, avec le temps vous allez prendre l’habitude. Le tout est de se lancer et de commencer à chercher seul les doigtés. Si vous pouvez être corrigé de temps en temps par un professionnel cela vous permettra de progresser davantage. Maîtriser les doigtés au piano vous aidera à jouer avec plus de précision et de fluidité, et à développer une meilleure technique au piano.

Le mot de la fin :

En conclusion, les doigtés au piano sont un aspect crucial de l’apprentissage. Ils permettent de jouer de manière fluide et précise, de résoudre les problèmes techniques et de développer la dextérité des doigts. Si vous avez aimé cet article, merci de le partager autour de vous. Si vous avez la moindre question, n’hésitez à me l’écrire dans les commentaires.

Partager l'article :
     
 
  

3 commentaires

  • Ekaterina Petrova

    Je suis professeur de piano depuis plus de 35 ans et je voulais vous remercier pour votre blog. Les articles sont très bien faits, bien illustrés et les conseils précieux. En fait, ça résume à peu près tout ce qu’on se tue à expliquer aux élèves depuis toujours … je me permets d’utiliser certains articles blog pour les distribuer aux élèves. Merci et très bonne continuation

    Ekaterina

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *