répertoire

Danza de la moza donosa de Ginatera

Voici une pièce magnifique à jouer cet été. La « Danza de la moza donosa » m’a bercé pendant de longues années, notamment quand j’étais étudiante au conservatoire. Elle était souvent jouée dans les bis des concerts et faisait partie des pièces que je voulais absolument jouer. Je me souviens que chaque fois que je l’écoutais, je restais toujours avec une merveilleuse impression. Je me suis lancée dans cette pièce plus tardivement, dans le cadre de mon défi « 40 morceaux en 40 jours ».

Quelques mots sur cette pièce

Alberto Ginastera, l’un des compositeurs argentins les plus éminents du XXe siècle, a su capturer l’essence de la culture de son pays à travers ses œuvres. Parmi celles-ci, « Danza de la moza donosa » (Danse de la jeune fille gracieuse) se distingue par sa beauté lyrique et sa subtilité.

Cette pièce, qui fait partie des « Danzas Argentinas, Op. 2« , écrites en 1937, est la deuxième d’une série de trois danses pour piano solo. Chacune de ces danses explore différents aspects de la culture et du folklore argentins. « Danza de la moza donosa » se caractérise par son tempo modéré et son atmosphère rêveuse, contrastant avec la vivacité de la première danse et l’énergie rythmique de la troisième.

La « moza donosa » est une jeune fille gracieuse, évoquée par une mélodie délicate et sensuelle de Ginastera. Les lignes mélodiques sinueuses et les harmonies riches créent une ambiance nostalgique de la pampa et vie rurale argentine.

De nombreux pianistes célèbres ont interprété cette danse, prouvant sa popularité et son attrait durable. De plus, elle est appréciée pour sa beauté musicale et sa capacité à transporter l’auditeur à travers l‘Argentine rurale.

En conclusion, « Danza de la moza donosa » est une pièce maîtresse du répertoire pianistique de Ginastera. Elle illustre parfaitement la manière dont le compositeur a réussi à fusionner les traditions musicales argentines avec des éléments de la musique classique occidentale.

Niveau de difficulté :

Le niveau de difficulté de cette pièce est intermédiaire +. Si vous jouez du piano depuis plus de 4 ans, vous pouvez vous lancer dans cette pièce. Je précise que cela reste une moyenne, cela peut être plus ou moins de 4 ans pour certaines personnes.

Danza de la moza donosa : La vidéo

Danza de la moza donosa : la partition

Entrez votre adresse mail pour recevoir la partition


Vous recevrez aussi gratuitement le guide du pianiste "Comment déchiffrer un morceau en 10 étapes". 


3 conseils pour jouer « Danza de la moza donosa »

  1. L’une des difficultés de cette pièce se trouve dans le rythme. Donc préparez bien la lecture de rythme du morceau avant de commencer le déchiffrage, surtout lorsqu’il s’agit de syncopes.
  2. Jouez la main droite seule avec le métronome réglé à la croche, cela vous facilitera beaucoup la mise en place et précision rythmiques.
  3. Repérez les intervalles du thème et les « empreintes » des accords dans les doigts. Lorsque le thème revient mesure 24, il est construit sur des intervalles de quartes, et mesure 40 avec des accords plus riches et en octaves par la suite. Ces intervalles sont répétitifs, donc si vous les repérez et les sentez comme des empreintes dans les doigts, vous apprendrez beaucoup plus facilement la main droite.
Partager l'article :
     
 
  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *