non classé

Être gaucher au piano, avantage ou inconvénient ?

Être gaucher au piano peut paraître être un désavantage au premier abord. Pourtant on sait qu’il existe de nombreux musiciens gauchers. (Jimmy Hendrix à la guitare, Pablo Casals au violoncelle, Anne Sophie Mutter au violon etc…) Qu’en est-il des pianistes gauchers ? Dans cet article, nous allons nous intéresser aux pianistes gauchers ainsi qu’au répertoire écrit pour la main gauche

Être gaucher au piano, avantage ou inconvénient ?

Les pianistes gauchers célèbres :

Glenn Gould, Daniel Baremboim et Hélène Grimaud sont de célèbres pianistes gauchers. Et oui, les gauchers sont parfaitement amenés à jouer d’un instrument. En voici la preuve :

Glenn Gould

Interprétation du concerto en Ré mineur de Bach n°1 BWV 1052. Pour les impatients, l’exécution du morceau par Glenn Gould commence à 5’08, mais si vous maîtrisez l’anglais, je vous encourage à voir l’introduction par Leonard Bernstein.

Cette vidéo est absolument sensationnelle d’un point de vue de l’éducation, de la composition et de l’interprétation. Glenn Gould avait alors 28 ans. Ce film a été diffusé à l’origine en 1960 sur CBS Television dans le cadre de sa série “Ford Presents”. On voit bien ses mains jouer dans cette vidéo, et franchement lorsque l’on regarde bien sa main droite, on ne se doute pas un instant que Glenn Gould est gaucher !

Hélène Grimaud

Hélène Grimaud, célèbre pianiste, affirme qu’être gauchère lui a permis de mieux appréhender la musique de Chopin. Elle cite dans son livre “Variations sauvages” :

“je suis gauchère et avec Chopin ma main maîtresse directrice a pu animer tous ses accents lyriques.

Extrait du livre Variations sauvages

Et oui, les gauchers sont parfaitement amenés à jouer d’un instrument. Vous pouvez écouter son interprétation magistrale dans la Chaconne de Bach / Busoni, oeuvre virtuose, et suivre le magnifique lyrisme de la main gauche. (le morceau commence à 0’40)

Chaconne de Bach / Busoni

Cette interprétation est absolument fantastique… Ici comme vous pouvez le voir sur la vidéo, c’est une oeuvre qui se joue avec les deux mains, même si la partie la plus virtuose est développée à la main gauche (octaves, déplacements…) ainsi que le lyrisme du chant . On trouve toutefois de nombreuses parties où le chant et la virtuosité sont répartis entre les deux mains.

Il existe une version de cette Chaconne de Bach écrite par Brahms exclusivement pour la main gauche. Si vous souhaitez l’écouter je propose cette interprétation merveilleusement interprétée par Franziska Staubach. La vidéo est postée plus bas dans l’article.

Autre exemple de gaucher célèbre : Ludwig van Beethoven

Beethoven était compositeur, chef d’orchestre et pianiste gaucher, cela ne l’a pas empêché de diriger plusieurs de ses oeuvres. Le fait d’être gaucher aurait même pu lui accorder d’autres avantages car on raconte que les gauchers auraient un sens artistique plus développé…

Peut-on adapter le piano pour un gaucher ?

On ne peut pas adapter le piano pour gaucher. En revanche, un pianiste gaucher peut s’adapter au piano comme vous l’avez vu plus haut. Aussi, la main gauche est tellement développée aujourd’hui dans le répertoire pour piano que l’on devient quasi ambidextre.

Des oeuvres exclusivement pour la main gauche

Prélude et Nocturne pour la main gauche, op. 9 de Scriabin

Maxime Zecchini s’est beaucoup intéressé au répertoire pour la main gauche car c’est un pianiste gaucher. Vous pouvez trouver de nombreuses interprétations sur Youtube des oeuvres pour la main gauche seule.

Chaconne en Ré m transcrite pour la main gauche par Brahms

Je vous propose ici d’écouter l’interprétation de Franziska Staubach.

Je découvre cette pianiste en même temps que vous, et j’avoue que je suis épatée par son interprétation très lyrique de cette Chaconne.

Felix Blumenfeld – Étude pour la main gauche (virtuose)

Cette étude pour la main gauche est extrêmement méconnue mais absolument fantastique ! James Rhodes l’interprète avec brio…pourtant à ma connaissance il n’est pas gaucher …mais bien droitier !

Concerto pour piano pour la main gauche de Maurice Ravel (virtuose)

Ce magnifique concerto a été composé, à sa demande, pour le pianiste Paul Wittgenstein. Blessé pendant la première guerre, il ne pouvait plus que jouer de sa main gauche. Voici donc un concerto pour virtuose du piano écrite à la base pour un droitier !

Concerto pour piano pour la main gauche de Ravel en RéM

Les limites des possibilités techniques repoussées…

Pendant l’époque romantique, certains compositeurs ont repoussé les limites des possibilités techniques des instrumentistes. Le violoniste italien Niccolò Paganini (1782–1840 et le pianiste hongrois Franz Liszt (1811-1886) sont des compositeurs qui vont énormément développer le répertoire virtuose dans leur catégorie musicale. L’exécution d’un morceau devient une prouesse technique. C’est donc dans cet esprit que le répertoire pour la main gauche va se développer aussi chez les autres compositeurs.

L’étude op.10 n°12 en ut mineur dite “révolutionnaire” de Chopin

Étude n12 op 10 de Chopin

On voit dans cette étude que la main gauche est virtuose, le chant est à droite, mais les traits sont à la main gauche. Beaucoup de pianistes jouent cette étude, c’est d’ailleurs l’une des premières études de Chopin que l’on joue, car c’est l’une des plus abordables. Oui je sais, cela paraît très difficile !

Les études pour la main gauche

Carl Czerny (1791-1857)

Carl Czerny était le professeur de Franz Liszt et c’est lui qui a énormément développé la technique pianistique à l’époque romantique. Il a écrit dix études pour la main gauche (École de la main gauche) et bien d’autres. Les droitiers (ou les gauchers) qui voudront améliorer leur main gauche pourront travailler ces études. Les voici en pdf.

Attention, ces études sont très virtuoses. Elles ont été écrites pour les deux mains mais les traits de vélocité se situent à la main gauche. Les pianistes confirmés pourront progresser dans l’agilité de leur main gauche.

Télécharger les études pour la main gauche en pdf

Être gaucher au piano : le mot de la fin

On voit donc après tous ces exemples que les pianistes gauchers ont fait une force et un atout de leur différence. La main gauche étant très sollicitée au piano, même les droitiers doivent énormément travailler leur main gauche pour devenir à la fin ambidextre. Personnellement je n’écris pas de la main gauche mais je ne sens pas qu’il y a une grande différence entre ma main gauche et ma main droite lorsque je joue du piano, sans doute parce que je l’ai beaucoup travaillé.

J’espère que cet article vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un commentaire. Si vous êtes gaucher et voulez partager votre expérience, votre témoignage sera le bienvenu dans cet article. À bientôt !

Partager l'article :
     
 
  

3 commentaires

  • Sophie

    Super article! merci pour la découverte 🙂 je ne savais pas qu’il y avait des œuvres adaptées pour les personnes gauchères mais cela semble en fait très logique ^^. Très intéressant!

  • Angélique

    Article très intéressant et qui met vraiment en lumière les musiciens gauchers. J’ai toujours pensé que les gauchers avaient un avantage en musique malgré des instruments de droitiers. Comme tu le dis, tant que l’on travaille, tout est possible !

Laisser un commentaire

   Voulez-vous recevoir gratuitement 

votre "Guide du pianiste" ?