mouvement de doigts rapides d'un pianiste
Technique

Comment jouer vite au piano?

Dans cet article, je vais développer plusieurs points essentiels qui me paraissent indispensables pour savoir comment jouer vite au piano.

Tout d’abord, pour jouer vite au piano il faut avoir quelques années d’apprentissage derrière soi. Cela dit, tout dépend de la pratique et la motivation de chacun, mais il faudra compter en moyenne 3 ans de piano pour commencer à travailler la vélocité. Les élèves les plus motivés pourront commencer à travailler la vélocité après 1 année de piano.

Jouer vite au piano en pratiquant les gammes

Cela peut paraître simple, mais pratiquer les gammes et les arpèges tous les jours garantit une excellente dextérité des doigts et une bonne rapidité. Les gammes renforcent énormément les doigts,
si vous les pratiquez tous les jours, de manière complète, ainsi que les arpèges vous verrez vous doigts courir sur le clavier sans même vous en rendre compte. Il faut compter 10 minutes de gammes et arpèges par jour en moyenne pour voir des progrès visibles. Imaginez-vous que c’est un échauffement comme si vous étiez un sportif de haut niveau, commencez tous les jours votre pratique par les gammes, cela deviendra naturel et fluide au fil du temps. Vous sentirez très rapidement la différence car vous aurez beaucoup plus de dextérité et d’agilité dans les doigts.

Entrez votre email pour lire la suite 

Et recevez gratuitement votre guide du pianiste !

Comment jouer un morceau en 10 étapes.


jouer des gammes au piano

Le confort pour jouer vite au piano

Avez-vous déjà vu avec quel aisance certains sportifs exécutent des acrobaties extrêmement complexes ? Cela paraît tellement simple et fluide ! En musique c’est exactement la même chose, cela doit être fluide et facile ! Comment ? En trouvant son aisance dans le geste, on va devenir capable d’aller vite sans effort.

C’est l’un des points les plus importants surtout pour un débutant. Afin d’être capable de jouer vite et avec aisance, il y a de nombreux paramètres de l’ordre de la gestuelle à prendre en compte. Si l’un d’entre eux n’est pas adéquat alors il y a de grandes chances que cela devienne un obstacle à la vitesse. Il sera nécessaire donc de faire attention à tous ces paramètres énumérés ci dessous afin de pouvoir jouer plus vite :

-le geste du bras ou du poignet

-le bon doigté (un mauvais doigté n’est pas confortable et donc ralentie)

-activer les doigts (descente et remonte des touches)

-la capacité d’enchaîner entre certains doigts. En effet, certains doigts sont plus lents que d’autres ou certains enchainements sont plus difficiles que d’autre par ex 3ème et 4ème doigt ou 4ème et 5ème doigt. On comprend pourquoi le bon doigté est fondamental.

Concevoir la musique rapidement

Tout commence par l’esprit. C’est votre cerveau qui commande et vos doigts qui obéissent et non le contraire. Donc travaillez avec vous imagination ! Imaginez vous le trait, la phrase, le passage que vous devez jouer vite. Mentalisez le à une vitesse légèrement supérieur à celle que vous adoptez actuellement. Jouez le trait. Et refaire cet exercice jusqu’à ce que vous montiez de plus en plus la vitesse. N’oubliez pas : ce qui est important c’est d’atteindre le tempo juste.

Travailler les mains séparées

Plus vous travaillerez vos mains séparément parfaitement, plus il sera facile de jouer les mains ensembles. C’est logique mais cela marche aussi pour la vitesse, car plus vous connaitrez vos mains séparées rapidement, plus il sera facile d’atteindre la vitesse souhaitée les mains ensembles. Le travail des mains séparées permet également de trouver le bon geste adapté à chaque mains.

Économiser les mouvements pour jouer vite au piano

C’est fondamental pour gagner en vitesse car plus vous allez faire des mouvements plus vous allez vous fatiguer (les bras, poignets ou mains). Il va falloir réduire au maximum les gestes pour gagner du temps (plus on a de distance à parcourir plus ça prend du temps).

partition piquée ne pas faire trop de mouvements en hauteur

Exemple piqué : ne pas parcourir avec tout le bras dans la hauteur , on va juste piqué avec le doigts en restant sur la touche.

Autre exemple dans les déplacements : on ne va pas sauter d’un endroit à l’autre en passant par le haut (en pesant comme un pont) mais on va réduire le déplacement au maximum en rasant presque les touches.

Alterner les tempi

Il est important de jouer dans différents vitesses pour accélérer le tempo, et non forcément graduellement avec le métronome. Attention, si on travaille toujours lentement alors on ne pourra jamais jouer vite. On peut jouer un certains passages lentement pour trouver le confort et accélérer les tempi (avec le bon doigté et le bon geste) pour voir ce que cela donne à un tempo plus rapide, et essayer ainsi à la vitesse maximale.

main gauche sur le clavier

J’espère que cet article vous plu et vous servira, si c’est le cas n’hésitez pas à le partager autour de vous ou sur les réseaux sociaux.

Partager l'article :
     
 
  

Laisser un commentaire

   Voulez-vous recevoir gratuitement 

votre "Guide du pianiste" ?